Tweet
VAL'HOR et la Commission des Métiers du Paysage (COMEP)
 
VAL'HOR : une interprofession active
 
C'est l'organisation interprofessionnelle pour la valorisation des produits et des métiers de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage.
Depuis 1998, VAL’HOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession nationale de la filière horticole.
 
VAL’HOR ce sont 50.000 entreprises spécialisées réalisant un chiffre d'affaires de plus de 11 milliards d'euros et représentant 160.000 emplois.
 
Elle rassemble les organisations professionnelles de plusieurs secteurs :
la production, la distribution et le commerce horticole qui regroupent eux-mêmes le commerce de gros et le commerce de détail, depuis les fleuristes jusqu'aux jardineries.
 

Au sein de VAL'HOR : la COMEP
 

La COMEP est la Commission des Métiers du Paysage de VAL’HOR et est actuellement présidée par M. Michel Audouy. Elle est chargée d'étudier, de proposer et de mettre en œuvre les orientations de l'interprofession spécifiques à la filière du paysage :

Elle est un lieu de réflexions et de propositions pour le développement du marché du végétal d'ornement.

Elle assure la promotion des espaces paysagers auprès des particuliers et des donneurs d'ordre publics et privés avec son programme Cité Verte

Elle met en œuvre des actions d'information sur les métiers du paysage en direction des jeunes et de leurs parents, afin d'améliorer la connaissance sur les formations techniques, les diplômes et la diversité des métiers des acteurs professionnels opérant dans le paysage.

Elle aborde les sujets d'ordre technique, administratif, réglementaire et d'une manière générale toutes les questions liées aux relations entre les concepteurs, les producteurs et les entreprises du paysage.

Pour plus d'informations, consultez aussi www.valhor.fr et www.citeverte.com
 
 
Un triptyque gagnant pour votre qualité de vie
 
Le paysage résulte de l'intervention de l'homme sur son environnement. Bien qu'il ne se réduise pas au végétal, ce dernier en est une composante vitale. L'excellence de la filière et la réussite de tout projet reposent sur une chaîne d'acteurs indissociables :
Le paysagiste concepteur, maître d'œuvre du paysage. En partenariat avec l'architecte et l'urbaniste, il intervient en amont. Concepteur créatif, il intègre des dimensions culturelles et sociales, en tenant compte des contraintes du milieu vivant et de son évolution. Pour en savoir plus : www.f-f-p.org
 
Le producteur : proximité, qualité et diversité horticole. Pépiniériste ou horticulteur, il fournit fleurs, plantes, arbres, matière première indispensable à tout paysage. La diversité et la qualité de ses productions donnent vie aux créations paysagères. Pour en savoir plus : www.fnphp.com / www.felcoop.org /www.ufs-semenciers.org
 
L'entrepreneur, metteur en scène du paysage. Il aménage les espaces en utilisant les dernières technologies et sa connaissance du végétal. Sa technicité, sa sensibilité, sa polyvalence permettent de concrétiser le projet paysager. Sur le terrain, il assure l'entretien du milieu vivant dans le respect de l'environnement. Pour en savoir plus : www.lesentreprisesdupaysage.fr

Sources : Enquêtes régionales de production AND International/FranceAgriMer, données 2014 - INSEE - ESANE, données 2013 - Panel consommateurs TNS Sofres/FranceAgriMer/Val'hor, données 2013- Chiffres clés du secteur du paysage I+C/Val'hor/UNEP, données 2014 - Chiffres clés des jardineries graineteries I+C pour Val'hor et la FNMJ , données 2014 - Revue Jardineries, enquête Groupe J, données 2012 - Chiffres clés des fleuristes I+C pour Val'hor  et la FFAF, données I+C et KLESIA 2013 - FFP.